Département de Droit



Nature : Formation diplômante


Lieu d’enseignement : Ngozi


Niveau de recrutement : Examen d’Etat


Durée de la formation : 6 semestres


Année de sortie : Bac+ 3

Face à un peuple burundais en quête d’une justice de qualité suite à des évènements malheureux, l’Université de Ngozi tient à appuyer sur le plan politique les efforts de retour à la paix et à la réconciliation nationale en formant de futurs juristes. Les bénéficiaires de cette formation acquièrent des aptitudes à apporter des solutions adéquates aux problèmes sociaux qui se posent en vue d’améliorer les conditions de vie de la communauté, contribuant ainsi à réduire la pauvreté.

Tout au long de sa formation, l’étudiant en droit acquière des savoirs (connaissances judiciaires et liées au monde de l’entreprise), des savoir-faire (donner des conseils juridiques aux entreprises et particuliers) et des savoir-être (convaincre et persuader), le permettant de devenir un juriste complet, immédiatement employable.

La formation est étalée sur 3 années de baccalauréat (B1, B2 & B3) qui équivaut à 6 semestres de 30 crédits chacun (B1S1, B1S2, B2S1 B2S2, B3S1 B3S2) soit 180 crédits.
Un crédit représente 25 heures de travail dont 15 heures de travail en cours magistral, de travaux dirigés et pratiques et 10 heures de travail personnel de la part de l’étudiant.

La formation comporte :

  •     des enseignements propres à la spécialisation et des cours d’appui jugés utiles pour parfaire la formation désignée.
  •      des travaux dirigés, composés d’exposés, d’exercices faits en classe ou à la maison, de recherches collectives ou bien individuelles.

L’Université de Ngozi a pour mission d’assurer à ses étudiants une formation de haut niveau dans le domaine qui les préparent au cycle de Master dans le droit ou la science politique.
Le Baccalauréat en droit prépare les étudiants au concours national d’entrée dans la magistrature suivie de la formation au CFPJ (Bujumbura) depuis 2014. Les meilleurs d’entre eux pourront intégrer, au Burundi ou à l’étranger, des Masters de recherche comme des Masters professionnels.

Les débouchés envisagés pour le baccalauréat mention droit privé sont principalement des postes juridiques au sein d’entreprises, y compris de sociétés d’économie mixtes/entreprises parapubliques, de la consultance et du conseil juridique (avocat).
Les débouchés envisagés pour le baccalauréat mention droit public sont essentiellement des postes au sein des services publics de l’Etat, des entreprises parapubliques, de la Police Nationale, des consultances, du conseil juridique et des ONG.
Les deux orientations permettent aux futurs diplômés de se préparer à des carrières judiciaires comme la profession d’avocat et de magistrat et d’intégrer, à des postes de cadre intermédiaire, la Police Nationale.

La formation en Droit est ouverte à tous les lauréats des humanités générales et techniques (A2) ou autre diplôme équivalent pour être admis en 1ère année (B1).
Pour la 2ème année (B2), avoir validé tous les crédits en B1 (conformément au règlement académique).
Pour la 3ème année (B3), avoir validé tous les crédits en B2.

Concernant la procédure d’inscription, se reporter à la rubrique scolarité.

La délivrance du diplôme est subordonnée à :

  • une présence et la participation des étudiants au programme ;
  • une obtention des crédits nécessaires pour l’ensemble constitué par des unités d’enseignements obligatoires, transversaux et optionnels y compris le rapport de stage ;
  • une évaluation sous deux formes : deux sessions normales semestrielles et une session de rattrapage annuelle.

La  nature des épreuves varie selon les matières enseignées. Plusieurs modalités peuvent être combinées : examens pratiques, examens écrits et/ou oraux, sous forme de travail individuel ou de groupe, en contrôle continu et en examen terminal.
Les coefficients correspondent aux crédits.

Doyen de la Faculté de Droit et des Sciences Economiques et Administratives : Mr Prime NYAMOYA

Chef de département de Droit : Mr André NYANDWI