Institut Supérieur de Comptabilité-Fiscalité, Douane et Administration


Nature : Formation diplômante professionnelle


Lieu d’enseignement : Ngozi


Niveau de recrutement : Examen d’Etat


Durée de la formation : 4 semestres


Année de sortie : Bac+ 2


Accessible en : formation initiale

Les métiers liés au champ de la comptabilité, fiscalité et douane ont évolué ces dernières années par une internationalisation et une forte demande de profils polyvalents qui obligent les institutions de formation à élargir le champ des connaissances et des savoir-faire de leurs étudiants de manière à les amener à la meilleure qualification pour l’exercice de leur futur métier.

Les objectifs de la formation sont de :

  • dépasser les limites d’une approche magistrale pour des situations d’apprentissage contextualisées ;
  • assurer une meilleure intégration professionnelle ;
  • Former des comptables fiscalistes et douaniers de haut niveau disposant des connaissances pratiques nécessaires à l’entrée immédiate dans la vie professionnelle ;
  • préparer l’étudiant au traitement pratique de tous les aspects juridiques, fiscaux, sociaux et comptables d’une entreprise.

La formation est étalée sur 2 années de baccalauréat (B1 & B2) qui équivaut à 4 semestres de 30 crédits chacun (B1S1, B1S2, B2S1, B2S2)
Un crédit représente 25 heures de travail dont 15 heures de travail en cours magistral, de travaux dirigés, pratiques et en fin d’année un stage accompagné et 10 heures de travail personnel de la part de l’étudiant.

La formation comporte :

  • des enseignements propres à la spécialisation et des cours d’appui
  • des stages

A l’issue de cette formation professionnelle, l’étudiant peut prétendre au poste de conseiller auprès d’entreprises et de particuliers sur toutes les problématiques liées à la comptabilité et à la fiscalité. Il pourra également assister les entreprises et les particuliers dans le cadre de procédures comptables, de contrôles fiscaux et de contentieux et d’y apporter des réponses suite à des redressements, réclamations contentieuses, saisines des commissions départementales, requêtes et mémoires devant les juridictions administratives et judiciaires. Aussi, optimiser le montage d’opérations de restructurations, fusions, créations, cessions ou acquisitions. Enfin, mettre en place une veille juridique dans le cadre du respect des normes comptables et fiscales, tant nationales qu’internationales et aider à réduire les coûts.

La formation en en sciences de la comptabilité, douane et administration est ouverte à tous les lauréats des humanités générales et techniques (A2) ou autre diplôme équivalent pour être admis en 1ère année.
Pour la 2ème année (B2), avoir validé tous les crédits en B1 (conformément au règlement académique).

Concernant la procédure d’inscription, se reporter à la rubrique scolarité.

La délivrance du diplôme est subordonnée à :

  • une présence et la participation active des étudiants au programme,
  • une obtention des crédits nécessaires pour l’ensemble constitué par des unités d’enseignement obligatoires, transversaux et optionnels y compris le rapport de stage,
  • une évaluation sous deux formes : deux sessions normales semestrielles et une session de rattrapage annuelle.

La nature des épreuves varie selon les matières enseignées. Plusieurs modalités peuvent être combinées : examens pratiques, écrits et/ou oraux, sous forme de travail individuel ou de groupe, en contrôle continu et en examen terminal.

Les coefficients correspondent aux crédits.

Doyen de l’Institut des Supérieur de Comptabilité, Douane et Administration : Mr André NYANDWI