La structure des Baccalauréats et des Masters


IMG_3202Un baccalauréat général peut comprendre un tronc commun en B1, B2 et des spécialités ou options en B3 ; nous pouvons aussi avoir B1 en tronc commun à partir de B2. Au niveau Master, nous pouvons avoir un tronc commun en M1 (indifférencié) et des spécialités en M2.

Le principe de semestrialisation :

L’année universitaire est organisée en deux semestres d’une durée allant de 14 à 16 semaines.

Le principe des unités d’enseignement (UE) :

Les enseignements de chaque semestre sont regroupés dans des UE qui portent sur un même objet.
Chaque semestre comprend entre 4 et 6 UE (2 à 85 UE selon la Loi n°1/22 du 30 décembre 2011 portant sur la réorganisation de l’enseignement supérieur au Burundi).
Chaque UE regroupe 2 à 5 éléments (EUCE : Eléments Constitutifs de l’Unité d’Enseignement). Dans l’ancien système, nous parlons de cours ou bien de matières.

Le principe des crédits :

Chaque semestre compte 30 crédits. Une année compte pour 2 x 30 crédits soit 60 crédits.
Un bachelier doit avoir trois années d’études de baccalauréat équivalant à 180 crédits validés.
Un maître doit avoir fait les 3 ans de baccalauréat, 180 crédits et 2 ans de master, 120 crédits, soit au total 300 crédits validés.
Un docteur doit avoir validé ses 3 ans de baccalauréat, 2 ans de masters et 3 ans de doctorat, soit 8 ans équivalant à 480 crédits en tout.

Les règles d’attributions des crédits :

Le nombre de crédits attribués à chaque UE et à ECUE dépend du travail requis et de l’importance des enseignements de l’UE dans le cursus général de la formation. Ainsi, le poids des UE fondamentaux n’est pas le même que celui des enseignements d’appui ou des enseignements de culture générale.

La valeur d’un crédit :

1 crédit équivaut à 25 heures de travail dont plus ou moins 15 heures de travail « présentiel » (cours magistraux, travaux dirigés, pratiques, et des stages) et en travail personnel de l’étudiant (plus ou moins 10 heures).
La validation des UE et des crédits qui leur sont attachés
Les notes attribuées aux différents ECUE de chaque UE se compensent entre elles ; mais il existe des seuils de compensation. Une UE est validée quand la note moyenne est de 10/20 (50 %) et qu’aucune note au niveau des ECUE n’est inférieur à 7/20.

Le principe de capitalisation des UE :

Les UE et les crédits qui leur sont attachés sont capitalisables de façon définitive. Cela signifie que l’étudiant qui n’a pas obtenu son armée garde le bénéfice des UE validées.